des crêtes ardennaises à la Cordillère des Andes

Accueil - Qui suis-je ? - Album photos - Archives - Amis

5. Uyuni et le sud Lipez...les gars ca calme

Publié le 18/04/2007 à 11:04 - Ajouter un commentaire

 

 

Salut tertous...

 

Ouf nous voila enfin douchés, savonnés, bien coiffés (hé oui on a tous les deux expérimenté la nouvelle coupe à la mode en Bolivie - moins cher qu'à Libin : 1€ la coupe) pour poursuivre (en differé cette fois-ci car vous le savez ou vous l'aurez compris la Bolivie c'est pas l'Argentine) nos aventures...

 

Embarquement donc à Villazon pour 12h de train vers Uyuni. Changement d'époque : nous voilà dans un train irréel sorti tout droit des années 40. Tea time s'il vous plait, à 16h30 on vient nous chercher pour nous emmener au wagon restaurant (la SNCB devrait relancer le concept), baigné de douceur, nappes blanches, fleurs jaunes en plastiques,...Exquis...

 

Uyuni, ville routarde (un bon indice : les restaurants proposent des repas végétariens) car c'est le point de départ pour les excursions dans le salar et le désert du sud Lipez. C'est parti : à 9 dans une vieille jeep pour trois jours de paysages grandioses, variés et encore plus ou moins préservés du tourisme de masse (la qualité de nos dodos à 5000m d'altitude s'en ressent...même si les plumes d'oies sont d'un merveilleux secours contre la rigueur du climat)

 

Premier contact : 12000 km2 de sel (1/3 de la belgique mais vous savez compter) sur 40m d'épaisseur à perte de vue et un seul habitant sur une des deux îles au milieu de ce désert blanc. Pour la petite histoire, des viscachas (mixte lapin - écureuil) sont restés coincés sur ces îles lors de la formation du salar.

 

Autour de cette étendue de pureté, on voit au loin des volcans (éteints ou pas), entre lesquels on découvre des lagunes : des bleues, des rouges, des vertes peuplées de flamants andins, chiliens ou James (très rares)...C'est à couper le souffle.     

 

On descend toujours plus bas (sur la carte car on monte pas mal en réalité), on traverse le désert, complètement surréaliste (qui a d'ailleurs inspiré le maître Dali) parsemé de pierres de toutes formes (dont l'arbre de pierre).

 

Le rythme est dur : le soir on apprend la belotte aux amis suisses et francais jusqu'aux petites heures et le matin debout à 4h30...Il fait gelant, caillant (mais ca on l'a déjà dit et ceux qui l'ont fait le savent) c'est horrible...5h30 la jeep s'arrête, on entend un bruit sourd tandis qu'il fait encore sombre dehors : quel spectacle, des geysers partout, la terre explose sous nos yeux, le sol bout...on vous l'a dit...ca calme. Histoire de se réchauffer, on barbote à 5000m dans une lagune à 37 degrés...Magie. Les trois jours s'achèvent à la pointe de la Bolivie devant la laguna verde dont la couleur a été immortalisé depuis la navette spatiale de la NASA avec en arrière fond le volcan Licacahur (5960m) .

 

Le lendemain, on remonte sur nos bonnes vieilles selles pour rejoindre en 5 jours Potosi et ses mines...Suite dans deux jours (hé oui en fait on l'a déjà fait mais après 5 jours de bouffe infâme a base de pâtes qui cuisent pas bien à cause de l'altitude où de saucisses en sachet qui suintent et qui se conservent 2 ans, on a envie d'aller dammer un bon vieux lama avec des papas fritas...)

 

Bon ap et encore merci pour vos petits mots

 

PS : Le fameux témoin de jéhovah nous a demandé si nous avions aussi eu la bonne nouvelle en Belgique...Fabien a répondu que la bonne nouvelle ne venait pas jusque dans les petits villages comme Glaireuse. Mouhouhaha

 

CDH : Les chiens c'est pas gai, ils sont pas attachés, ils croient tout le temps qu'on veut du mal à leurs foutus lamas, ils essaient d'attraper nos chers mollets...Tu parles le meilleur ami de l´homme

 

MR : parait qu il fait mauvais chez vous

 

ECOLO (faut être équitable avec tous) : même ici on entend parler des élections francaises...On suppose que vous devez en être servi à toutes les sauces...Vivement dimanche

(oups on  a faillit oublié le non moins prestigieux parti Rassemblement Wallonie France)   


Effectivement!

Publié par Caro le 19/04/2007 à 16:58 - Lien

Ouais c'est sure c'est a en avoir le souffle coupé!
On n' imagine meme pas que la terre puisse nous offrir pareil spectacle!
Bien contente de voir vos mollets s endurcir et de pouvoir regulierement suivre votre periple...Un vrai bonheur pour nos yeux
Bonne continuation et gros bisous a vous deux

Wahou...

Publié par Gwen le 19/04/2007 à 19:37 - Lien

Salut les muchachos,

Les images parlent d'elles mêmes...
C'est sublime!

au plaisir

Gwen

« Page précédente :: Page suivante »