des crêtes ardennaises à la Cordillère des Andes

Accueil - Qui suis-je ? - Album photos - Archives - Amis

19. Jungle

Publié le 1/08/2007 à 07:08 - Ajouter un commentaire

 

Nos vélos posés pour quelques jours à Baños, nous partons vers le bassin amazonien. Après une heure et demi de vélo (de location cette fois - une horreur), deux heures de rafting (une première pour nous deux, le pied total) et une grosse heure de voiture sur un sentier empierré s'engoufrant dans les collines verdoyantes, nous pénétrons dans l'Amazonie. Sebastiàn sera notre guide pour trois jours. Du haut de sa petite taille, trappu au cheveux longs noirs vifs, il nous accueille le regard timide, un sourire à peine esquissé. Nous partons directement vers une cascade sacrée où son grand père venait adorer le dieu de l'eau et se purifier. Sebastián est sans aucn doute un homme d'ici, sa langue maternelle est le Chuar (population de 12.000 habitants), ses traits de visages sont sans équivoque et nous sentons directement qu'il connaît bien la forêt: il y est né, il y a grandi et il nous étale au long du parcours toute sa connaissance accumulée et transmise par les adultes de son village. Il nous fait découvrir les jeux avec lesquels il s'amusait quand il était gamin ( le favoris étant les lianes bien sûr!), les plantes médicinales, les arbres utilisés pour la construction, pour les flèches des sarbacanes, quelles plantes utilise-t-on pour le curare,... nous dormons sur le haut d'une colline à l'ombre de grands ficus, et de quelques palmiers. Sebastiàn allume le feu dans lequel il plongera des bouts de poulets préalablement épicés et emballés dans des grandes feuilles de palmes. Le soir, à la lueur de la seule bougie, avec une bière à moitié chaude et accompagné par les cris de la faune nocturne qui s'éveille, nous discutons tranquillement. Sebastiàn connait bien l'Europe. Et pour cause! après une année d'étude à cuneca il s'envole pour l'Allemagne pour y étudier la biologie. Derrière ses traits indigènes, c'est une autre facette que l'on découvre. Il nous parle de Lausanne, de Lyon, de Stuttgart, de son premier mariage avec une suisse, de son deuxième mariage avec une hollandaise,... il parle l'allemand parfaitement. Nous sommes amusés par cette double vie et toutes ses histoires. A 27 ans, il garde malgré tout un attachement non dissimulé pour la jungle, mais souligne aussi les difficultés de s'y épanouir. Les règles traditionnelles sont encore de mises et il n'est pas facile de se démarquer sans attirer les ennuis ou la jalousie. Il rêve cependant d'ouvrir sa propre agence de tourisme et de continuer à sensibiliser les touristes à la faune et la flore de sa région. Toute la zone est classée réserve naturelle par le gouvernement équatorien et différents programmes de préservation de l'environnement sont mis en place. Ce n'est pourtant pas l'apanage du reste du bassin amazonien situé en Equateur. La déforestation y est massive pour des raisons économiques à court terme: la vente du bois exotique sans replantation et la création de zones de paturage pour le bétail. La construction d'un oléoduc construit il y a quelques années au nord du pays a soulevé les peuples indigènes et les associations environnementales tant les hectares défrichés étaient énormes et les conséquences nombreuses. Ces réalités nous renvoient d'autant plus à la chance que nous avons eu de pouvoir profiter de quelques jours dans la forêt. Nous sommes de retour à Baños et nous remontons la vallée demain vers l'allée des volcans. Notre étape de demain soir n'est pas loin (45 Km) mais nous avons un dénivelé de mille mètres à gravir.

Bonne continuation à tous et un bonjour particulier aux libinois puisqu'il semble que le Clics soit arrivé dans les boites aux lettres. Bonne fête de Glaireuse à tous!


Le social ou l'environnemental ?

Publié par Rolix le 2/08/2007 à 16:48 - Lien

Ben en voilà une rencontre qu'à l'air d'avoir été drôlement intéressante, quel contaste, quel parcours le bonhomme, mmmhhh, ça fera d'autant plus de discutailles au retour.
Puis ça change des décors... euh... ça commençait à lasser là... euh... désolé, pas crédible...
Barman ? Remet de l'Orval stp !
A bientôt les amis...

Pas un voyage de belette

Publié par Wallon le 2/08/2007 à 23:23 - Lien

Sympa Jo l'Indien, faudra l'inviter à la Foire l'année prochaine pr voir ce qu'il vaut...
Y en a marre de voir tout ce que vous découvrer là-bas alors qu'on est callé devant nos PC ici...
Revenez-nous vite. A torate

salut les arsouilles

Publié par bibi le 3/08/2007 à 09:56 - Lien

Coucou les petits loups. Apparement, votre ptit indien fait parler de lui!! Il est vrai que le contraste est amusant avec des peintures sur le visage, et des ray ban sur la tete. On voit qu'il a ete en europe mimisicu.
Toujours heureux de lire vos news mais heureux de bientot pouvoir les entendre bande d'innocint! Et puis faut positiver, chez nous t'auras pas des ptits morceaux de poulets cuit a même les flammes avec une biere chaude mais un bon gros steak béarnaise avec non pas une mais quelquessssss chopines bien fraiche. Et puis pour la prochaine fois revenez une semaine plus tot car cette année le 11 aout tombe un samedi... et celui de glaireuse s'il vous plait.Petite parenthèse gal, t'avais-t-on déjà dit que ce week end c'est esperanza? il compte bien peter les records et attendent manu chao cette année. Boutches a vous deux les namoureux

Commentaire sans titre

Publié par mooollltteesssssss le 4/08/2007 à 16:11 - Lien

alors si twa...

Vous n'êtes pas les seuls à faire parler de vous dans la gazette locale... :-)

Publié par Anonymous le 6/08/2007 à 16:45 - Lien

Bénédicte et Yvan ont aussi eu droit à un article suite à leur mariage à la médiévale :
http://www.dhnet.be/infos/societe/article/179976/de-belles-espousailles.html

Très heureuse de vous avoir revu les Blerots, à bientôt j'espère pour enrichir votre répertoire de nouvelles expressions bien du cru ;-)

Où allez-vous pouvoir encore balader vos sacs à dos Marie et Gal ? Moi qui pensais que vous aviez déjà (presque) tout visité, vous voici maintenant dans la jungle. Et ensuite ?!!!
Profitez bien de vos dernières journées outre-Atlantique !...

Bise,
Véro

Commentaire sans titre

Publié par Anonymous le 6/08/2007 à 18:14 - Lien

avez-vous été à Lipo lipo monsieur Marchado???

moi faire bon troc

Publié par Anonymous le 7/08/2007 à 09:53 - Lien

ca vilain cailloux doré. Moi faire bon troc.

Baboun baboun baoun!!!

Ils en parlent, vous l'avez fait...

Publié par Anonymous le 7/08/2007 à 12:32 - Lien

...On parle d'Uniterre dans Le Soir en ligne :
http://www.lesoir.be/la_vie_du_net/sites/a-carnets-de-voyages-ouverts-2007-07-30-542336.shtml

du vélo

Publié par Anonymous le 9/08/2007 à 00:39 - Lien

Oh la la les zamis, je suis vraiment au pic de ma totale admiration envers votre exploit sportif...

Je vous explique: j'ai ramené mon vélo de quand j'étais jeune, et Mout s'en est acheté un. On a été faire une petite balade, et là, qu'est-ce que c'était dur... 10 ans que j'étais plus monté sur un vélo, je l'ai senti... Mais à chaque coup de pédale, je m'encourageais mentalement en me disant: oh la la les braves, comment ils ont fait, allez ne cale pas dans le faux plat, ça serait la honte... Bref, ce soir, je n'ai pas arrêté de penser à vous. Faudra que vous m'expliquiez... ;-)
Et, vieux Gal, ça t'épate quand même, hein...!

On a vraiment hâte de vous voir, les zamis.
Profitez bien des derniers jours de votre voyage.
Revenez nous en pleine forme.

On vous embrasse bien fort,

A très vite, alors?

Sid(émoutquin'apaseusidurenvélo)

« Page précédente :: Page suivante »